ONEVU - Thématiques de recherche

Un rôle structurant pour l’IRSTV

En regroupant les sites expérimentaux de l’IRSTV et en suscitant le développement des collaborations avec des partenaires extérieurs, cet observatoire pour la recherche favorise les projets transversaux entre les équipes de l’Institut.
En associant les services opérationnels de Nantes Métropole à plusieurs projets de recherche, l'ONEVU contribue également à aider les gestionnaires des villes à développer des politiques durables d’aménagement.

Un observatoire unique au plan national

  • un caractère fortement pluridisciplinaire
  • une prise en compte des différents compartiments de l’environnement urbain
  • un couplage observation-modélisation font de l’ONEVU
En tant que composant Environnement Urbain de l'Observatoire des Sciences de l’Univers Nantes Atlantique (OSUNA), l’ONEVU a un fort ancrage au niveau régional. De par son implication au sein du SOERE (Système d’Observation et d’Expérimentation pour la Recherche en Environnement) URBIS dont il a assuré la coordination entre 2011 et 2015, l’ONEVU a également une bonne visibilité au niveau national. A ce titre, il porte le projet de SNO (Service National d'Observation) en Environnement urbain présenté à l'INSU en 2017.

Plusieurs sites de mesure

  • le bassin urbain du ruisseau des Gohards, situé à l'Est de Nantes entre l'Erdre et la Loire et à l'intérieur du périphérique :  il intègre ainsi une partie du centre dense de l'agglomération, des ensembles d'habitation collectifs, un écoquartier et une zone en cours d'urbanisation. Il est composé de plusieurs bassins versants emboîtés qui constituent des hydrosystèmes de typologie variable et dont les surfaces vont de 1,7 à 500 ha ; le coeur de ce secteur d'observation est le bassin versant du Pin sec (31 ha) sur lequel un grand nombre de capteurs sont déployés. Les thématiques d'observation sont principalement l'hydrologie quantitative et qualitative, la climatologie, la télédétection et la thermique du bâtiment.
  • le bassin périurbain de la Chézine, situé à l'Ouest de Nantes. Ce bassin recouvre des zones rurales en amont, à la limite de la communauté urbaine, et des zones urbaines (bourgs de Sautron, zones urbanisées de Nantes et Saint-Herblain), et est traversé par une 2x2 voies sur un axe est-ouest, et par le périphérique sur un axe nord-sud.  Les thématiques d'observation sont principalement l'hydrologie et la télédétection.
  • la prairie de Mauves : cette ancienne décharge, située en bordure de Loire à Nantes sur la plaine alluviale, a accueilli des ordures ménagères, des déchets industriels, hospitaliers et verts pendant sa phase d’activité (1967 - 1987). Elle fait l'objet d'une évaluation de son impact environnemental sur les eaux souterraines.
  • le jardin des Eglantiers : jardin familial situé au Nord de Nantes et site de suivi de la qualité des sols en tant que sol destiné à une production alimentaire. Il est actuellement le support d'une expérimentation de phytomanagement.
  • la métropole nantaise : un réseau de capteurs TRH permet de connaître la température et l'humidité de l'air en différents points de la métropole

Publié le 3 juillet 2017 Mis à jour le 12 juillet 2017