Microclimat Urbain et Energie (MUE)

Adapter la ville au changement global

Nos recherches visent à développer des connaissances sur la modélisation en microclimatologie urbaine, en énergétique des bâtiments et en hydrologie urbaine, en s’intéressant au couplage entre ces différentes disciplines. Elles contribuent ainsi au développement d’outil pour l’évaluation des stratégies d’aménagement visant à adapter la ville au changement global, qu’il soit climatique ou lié à l’urbanisation croissante.


Les processus physiques (thermiques, aérodynamiques, hydrologiques, radiatifs,…) impliqués dans le microclimat urbain, le comportement thermique des bâtiments, les procédés et systèmes de production d’énergie ou la gestion des eaux pluviales ne peuvent être considérés indépendamment les uns des autres. Il est aussi indispensable de les aborder en tenant compte des différentes échelles (rue, quartier, agglomération) auxquelles ils interviennent.


L'équipe constituée regroupe des chercheurs et ingénieurs de ces différents champs disciplinaires aux différentes échelles. Elle collabore fortement avec l’ONEVU, pour d’une part alimenter les modèles en données mais aussi pour les valider. Les axes Géoconnaissance urbaine ainsi que Sols urbains sont des partenaires fréquents.

Moyens d'essais utilisés

Les modèles permettant de mieux comprendre les processus physiques et chimiques en milieu urbains nécessitent des données physiques pour les initialiser et/ou les valider, ou encore pour caler certains. Ainsi les équipes de l’axe bénéficient de
Publié le 16 juin 2017 Mis à jour le 29 août 2017